RESULTATS DES PROTHESES DE HANCHE

Les résultats précoces, nous l'avons vu, sont rapidement acquis et globalement, en dehors de la survenue de complications précoces pouvant altérer le résultat fonctionnel, et qui sont finalement rares, ils sont satisfaisants quelque soit le type de prothèse utilisée. Il s'apprécie sur les trois paramètres suivants: -disparition de la douleur, -marche sans boiterie et sans canne, -récupération d'une bonne mobilité Dans un très grand nombre de cas, on aboutit à une hanche"oubliée", c'est à dire quasiment normale. Le but est que ces bons résultats se maintiennent dans le temps, et c'est là, que des différences peuvent apparaitre en fonction des types de prothèse.

Les résultats à long terme ne peuvent s'apprécier en toute objectivité et certitude, qu'avec les prothèses qui ont un recul suffisant.

C'est le cas des prothèse type Charnley, dont le modèle le plus courant en France est la prothèse de Kerboul. et lors d'un congrès consacré à ce type de prothèse en 1995, différentes séries à plus de 20 ans de recul ont été rapportées par différents auteurs.Ceux-ci ont montré la prsistance d'un résultats satisfaisant dans plus de 80% des cas.

c'est la survenue de complications mécaniques: descellement des pièces prothétiques, usure, qui impose la reprise chirurgicale.