L'INTERVENTION

L'auto-transfusion: Elle consiste à prélever, dans le mois qui précède l'intervention, et en l'absence de contrindications, trois poches de sang. Ce sang pourra éventuellement être retransfuser en per ou en post-opératoire, pour compenser d'éventuelles pertes de sang, et éviter anisi les complications (rares) de la transfusion classique.

L'anesthésie : est soit péri-durale ou intra-rachidienne, soit anesthésie générale.

L'intervention dure une à 2 heures,.Elle se pratique idéalement dans une salle d'opération pourvue d'une enceinte avec flux laminaire stérile.L'incision mesure en moyenne entre 15 et 20 cemtimètres, elle est postéro-externe sur la fesse, ou externe. Les différents temps sont la préparation du cotyle osseux pour y sceller le cotyle prothétique, la préparation du fémur et le scellement de la prothèse fémorale, la réduction de la prothèse, c'est à dire la réintégration de la prothèse fémorale coiffée de la tête prothétique , dans la cupule cotyloidienne.

Des drains sont en général mis en place, pour éviter les hématomes, et sont ôtés entre le 2ème et le 3ème jour.

La salle de réveil : Après l'intervention, elle sert à la surveillance . Elle est nécessaire pendant 2 heures environ pour s'assurer du réveil complet du patient.