Anatomie et définition

Rappelons que l'articulation du genou est composée de 3 surfaces articulaires, l'exremité inferieure du fémur, l'extremité superieure du tibia et la face profonde de la rotule

L'arthrose du genou se définit comme l'usure progressive plus ou moins rapide du cartilage du genou : cette atteinte du cartilage aboutit progressivement à une perte d'épaisseur puis à une disparition de celui ci, les surfaces articulaires se retrouvant os contre os.

trois autres signes viennent s'ajouter à ce pincement articulaire:

-l'osteophytose : qui est la production d'os par la maladie sur les extremité osseuses de l'articulation du genou

-la densification de l'os sous chondral et les géodes sous chondrales ( petits kystes intra osseux), ces deux signes témoignant de l'hyperpression articulaire

Les causes

Les facteurs qui président à la survenue de l'arthrose du genou sont nombreux, biologiques, histochimiques, génétiques,le sexe,mais ce sont les facteurs mécaniques, qui de tres loin, sont les plus importants et sur lesquels ont aura une action efficace:

Le facteur déterminant le plus important est la déformation du genou, car le poids n'est plus réparti également sur l'ensemble du genou:

-en genu varum: au garde a vous les pieds se touchent et les genou sont écartés ("genou arqués"): cette déformation favorise l'hyperpression puis l'arthrose du compartiment interne

-en genu valgum: au garde à vous, les genoux se touchent et les chevilles sont écartées ("genoux cagneux") : cette déformation favorise l'hyperpression puis l'arthrose du compartiment externe

Ces déformations sont le plus souvent constitutionnelles (il s'agit d'un morphotype comme les yeux bleux, les grandes oreilles .etc...)

parfois acquises : secondaires à un traumatisme, des déformations dues au rachitismes, des antécedents d'ablations de ménisques.

Des facteurs peuvent aggraver et précipiter l'évolution de l'arthrose du genou :

-La surcharge pondérale+++

-L'importance de la déformation, avec les contraintes en compression qui s'exercent sur le cartilage de la concavité, et les contraintes en distension qui s'exerce sur l'appareil capsulo-ligamentaire de la convexité

ces élements qui aggavent l'usure, aggravent la déformation et créent un cercle vicieux auto-entretenu que seulle la chirurgie peut rompre

le motif de consultation

C'est la douleur localisée à un compartiment du genou, mais qui peut être plus diffuse ou associée à des douleurs antérieures en cas de souffrance rotulienne.

plus rarement la réduction de mobilité, et essentiellement la perte de l'extension du genou. Parfois c'est la déformation progressive du membre inferieur qui inquiete.Le "gros genou" qui traduit un épanchement n'est pas systématique.Parfois l'instabilité du genou domine

Un bilan clinique est nécessaire

pour quantifier de maniere précise la gêne et le handicap, pour juger du terrain (obésité ++) et porter des indications thérapeutiques appropriées.

L'evolution sous traitement médical est imprévisible et peut revêtir plusieurs aspects

- Soit l'arthrose évolue lentement, et reste localisée à un seul compartiment fémoro-tibial, avec une atteinte de la rotule plus ou moins importante

- La dégradation peut se faire avec une destruction de plus en plus importante du compartiment atteint touchant l'os apres le cartilage, avec une aggravation de la déformation et de l'instabilité

- On peut également voir une atteinte des aurtres compartiments du genou, conduisant à une arthrose globale

-elle peut se faire également sur un mode d'osteochondrolyse rapide aboutissant en un temps très bref a une destruction complète de l'articulation.

 

 

 

genu varum bilateral constitutionnel