Le traitement médical peut être longtemps efficace. Mais il n’a qu’une action symptomatique

Lorsque celui-ci ne parvient plus à contenir la maladie, c'est à dire soulager le malade, se pose l'indication d'un traitement chirurgical. Il est possible alors d'envisager soit un traitement conservateur soit un remplacement prothétique

LA CHIRURGIE CONSERVATRICE

- Les nettoyages articulaires par arthroscopie, sont parfois efficaces mais souvent limités dans leur durée et ne font que repousser de quelques mois ou années l’échéance d'une chirurgie plus lourde. L'arthroscopie est surtout utile lorsque des accidents mécaniques, tels des blocages viennent s'ajouter à la pathologie douloureuse

- Les ostéotomies de correction d'axe du genou : Leur principe est d'équilibrer les contraintes sur les surfaces articulaires en corrigeant la déformation du genou à l'origine de la gonarthrose

LA CHIRURGIE PROTHETIQUE

- Les prothèses de genou uni-compartimentaires : remplace les surface articulaires du compartiment altéré, lorsque le reste de l'articulation du genou est encore correcte

- Les porthèse totales de genou tricompartimentaires : elles remplace la totalité des surfaces articulaires en cas d'arthrose globale évoluée.